Lost And Found Peter Hammill Van Der Graaf Generator Index du Forum

Lost And Found Peter Hammill Van Der Graaf Generator
Forum pour les fans de Peter Hammill et de Van der Graaf Generator

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes  Groupes Accès au Portail   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
Tournée 2009/2010
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lost And Found Peter Hammill Van Der Graaf Generator Index du Forum -> Peter Hammill Solo -> Sur Scène!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FromDarkVinland
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 783
Localisation: Pyrénées France

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 21:56 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Allez JM courage!
Nous y tenons à ton compte-rendu.
En l'attendant, la set-list du Cadogan Hall à Londres le 31 janvier:

Don't Tell Me
Shell
Nothing Comes
The Mercy

Comfortable
Shingle Song
Driven
The Habit of the Broken Heart
Yoga
Stumbled
Patient

Friday Afternoon
Undone
A Way Out
Faculty X
Stranger Still

A Better Time
_________________
304
Revenir en haut
Yahoo Messenger
FromDarkVinland
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 783
Localisation: Pyrénées France

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 22:12 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Pour ma part j'ai trouvé un PH plutôt soft...je veux dire par là que ce n'était pas le "Shouting Peter", il a chanté plusieurs morceaux de façon très douce et paisible. Ce fut particulièrement net avec Stranger Still dont il a nettement chanté plutôt qu'hurlé la fin, créant ainsi une impression sensible de vulnérabilité.
Ce fut aussi un "Politic Peter", il avait du mal à avaler les récentes déclarations de Tony Blair et lui a dédié "Comfortable" en modifiant légèrement le texte au passage , en particulier usant du "He" en lieu et place du "She".
Un PH également fort disert.... je suis loin d'avoir tout compris Mr. Green mais je vais m'y repencher!
_________________
304
Revenir en haut
Yahoo Messenger
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 22:24 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant












_________________
Alt, qui va la?


Dernière édition par fogwalking le Mer 3 Fév - 13:36 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 00:08 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

24 heures à Londres un jour de concert de Peter Hammill                
 
Cela fait maintenant quelques années que je me rends de façon quasi-systématique à chacun des concerts londonniens de Peter Hammill et de VDGG. Ma qualité de résident parigot m'offrant grace à l'Eurostar un confort et surtout une rapidité que je sais envieuse sur ce point. Je me souviens de mon tout premier voyage en février 1990 à passer des heures interminables en bus/bateau/bus en pleine nuit  par un rigoureux hiver pour un concert donné le soir et où j'étais arrivé sur les rotules...Ah temps de ma jeunesse qui m'autorisait mille folies! Je vais finir par penser qu'ils ont creusé ce tunnel spécialement pour ma pomme! J'ai plus d'un tour sous ma manche, et ne suis pas prêt à voir le bout du tunnel....                
Six jours après le mémorable concert de la Maroquinerie, me voilà donc à emprunter une nouvelle fois l'Eurostar, un nouveau concert de Peter Hammill m'attendant le soir même. Est ce encore raisonnable alors que j'approche le demi-siècle à jouer les aventuriers de l'arche éperdue alors que je pourrais tranquillement écouter ce son sur mon sofa? Loin des turpitudes d'une ville lointaine à dormir dans d'improbables auberges de jeunesse au confort sommaire? Tiens, mais j'y pense! S'ils m'acceptent dans ces auberges de JEUNESSE, c'est bien que mon horloge biologique ne m'a pas encore trop décati? Que mon énergie juvénile qui m'a faite surmonter tempêtes et soubresauts ne s'est pas encore tari, non ? Alors, en route pour une nouvelle odyssée hammillienne! I still can be Fogwalking! Pushing Fifty!  I stil can be, I still can be, I still can be......FOGWALKING !!                
A vrai dire, je suis loin de toutes ces considérations dans le train qui me mène à Londres, je bouquine intensément en jetant épisodiquement un regard discret sur la morne cambrousse environnante. A ma satisfaction, le soleil semble vouloir tenir tête aux kilomètres qui défilent: London rainy sunday; je ne pense pas- with no money no friends - je n'espère pas- et quant à briser un éventuel ennui, la bière sera plus appropriée que la Téquila !               
Arrivée en temps et en heure au terminal de St Pancras. Première surprise; voyageait dans le même train que moi, le grand Guy Roux que j'appercois à mes côtés en descendant du train. Décidé à suivre son fameux adage, je décide de ne pas gâcher (de la batterie en l'occurence) et m'abstient de prendre la photo souvenir qui ferait fantasmer toutes les ménagères de moins de 70 ans !  Je boirai un verre de Cristaline à sa santé à mon retour en France me dis je !               
Première étape, me rendre à mon hotel y poser ma brosse à dent et mes chaussettes de rechange. Direction donc l'adorable quartier de Bayswater où j'ai réservé dans un truc très cheap une couche rudimentaire dans un dortoir de six personnes. Petit soucis, la très pratique ligne de métro "circle line" est fermée toute la journée, je fais donc un détour par Oxford Circus, je récupère la "Central Line" et hop! en moins de temps qu'il en faut à Peter Hammill pour accorder sa guitare, me voilà à Queensway. D'un pas léger et assuré, je descends du wagon, arpente quatre à quatre les marches du métro, traverse une rue à la circulation entravée par des travelos ( heu non, des travaux!), tourne à gauche, et me voilà en moins de deux minutes au Royal Bayswater Hotel!! Le temps de m'affranchir de mes 14 pounds et des poussières et l'on m'autorise à rejoindre mon dortoir où réside un groupe de 5 jeunes polonais (et polonaises) qui seront fort interloqués de savoir que je fais l'aller-retour Paris Londres pour un concert, donné en plus par un parfait inconnu!!! N'ayant pour l'heure pas besoin de faire appel à un plombier, je quitte donc mes nouveaux amis polonais car je souhaite tout d'abord repérer où se trouve le Cadogan Hall, là où jouera Hammill ce soir!               
Nonobstant la fermeture de la "Circle Line", je me concocte un itinéraire me permettant de rejoindre la "Sloane Square Station" en un délai raisonnable. J'en conclus vite qu'il faut se méfier de l'impression laissée à la lecture d'un plan. Le Cadogan Hall est en fait tout proche du métro, situé dans une rue très tranquille d'un quartier qui s'avérera vite à mon goût trop tranquille. Je me rends donc devant la salle, qui semble être une ancienne église. Une affiche annonçant les événement à venir est apposée sur le devant et le nom de Peter Hammill y apparait très clairement à la date du 31 Janvier. La certitude que je ne suis pas trompé d'endroit va très vite être confirmé lorsque une voiture se gare le long du trottoir et qu'en descend.....Peter Hammill!!  Etui à guitare à la main, il se dirige vers la "stage door" lorsque surgissant d'une autre voiture, un type tenant à la main une jolie affiche d'un vieux concert ( photo de "The Margin") interpelle le thin man pour obtenir une précieuse signature sur le poster crieur ( oui, hammill crie sur la photo de the margin ! il aurait rit, j'aurais écris "le poster rieur"!). Bref, l'inattendu se profile donc, Hammill est souriant et détendu, je lui serre la pince en baragouinant je ne sais plus trop quelle banalité, puis il pénètre dans le Cadogan Hall en nous assénant un dynamique "Cheers!". La scène a duré moins d'une minute ! Je discute un peu avec le type à l'affiche, lui aussi est étonné quand je lui révèle que je suis arrivé de Paris "just for one night", "just for this special evening" ! Le type remonte dans sa voiture, me laissant à ma solitude londonienne, heureusement adoucie par un éclatant soleil et une température qui à cette heure m'est encore tout à fait supportable!              
Morne quartier que celui du Cadogan Hall, animation très BCBG, pas un pub à l'horizon....le genre de zone où je vais vite tomber dans la déprime -"no danger in a normal life" comme dirait l'autre!- et j'ai encore quelques heures à exterminer avant celle du concert. J'opte pour Soho, quartier central où foisonnent bar, resto, disquaires d'occases, sex-shops aguichants (fermés!) ainsi que le petit mais délicieux Chinatown de la capitale anglaise où je le sais, je me sentirai comme un dragon dans l'eau !  Préfèrant agir avant que la faim ne parvienne à ses fins, je trouve enfin aux confins  d'un vieil immeuble presque défunt un fish'n' chips ne semblant pas trop aigrefin! Je l'accompagne d'un Coca Cola qui, je l'ignore encore, ne tardera pas à agir sur ma vessie....Un détour par Oxford Street, et je pénétre dans l'imposant HMV, le rayon "Hammill" n'y ferait pas palir de jalousie la plus pourrie des FNAC parisienne! Je quitte prestement ce lieu maudit. Consultant ma montre, je constate que le temps s'est écoulé, je décide donc de retourner aux abords du Cadogan Hall, espérant y saluer les premiers Hammill's afficionados présents, sentir l'ambiance, renifler les effluves torturées des mélodies incroyables qui me trottent dans la tête depuis tant d'années! L'émotion survit au temps qui passe, elle rend ces instants éphémères si précieux, elle est la vie, la joie, la douleur, les rires et les pleurs ! Elle est Satan, Nemo, Mike, Susie! Elle  est universelle, ses fondements sont à la fois mystérieux et totalement ouverts ! C'est tout cela que je veux ressentir en reprenant le chemin de Sloane Square !            
Pour l'heure la nuit est tombée et le froid commence à prendre le dessus sur mes vêtements pourtant bien choisis, et la rue du Cadogan Hall reste desespérement déserte. Heureusement, mon attente sera de courte durée. Je vois arriver Babette, une francaise rencontrée le lundi précédent au concert parisien de Peter Hammill. Cette charmante et sympathique personne présente en plus la particularité d'être champenoise, tout comme moi ! Qu'on se le dise, le public français des concerts de Hammill à Londres est majoritairement champenois!!  (and it courses through my veins like champagne !!!). Gloire à nous, disciples de Don Perignon !! Nous entamons une conversation effrénée dont le sujet central est un britannique maigre, longiligne et sexagénaire! Les portes de la salle s'ouvrant, nous allons directement au bar boire une bière régénératoretrice !! La salle se remplit alors rapidement, nous sommes vite rejoint par miss FDV en personne! Toujours fort agréable à cotoyer, elle sait en outre faire passer un enthousiasme très communicatif ! Je fais aussi la connaissance de Georgio, l'un des très jeunes membres de ce forum et pour qui ça sera le premier concert solo de Peter Hammill ce soir. Très vite je reconnais maintes membres d'une sorte de "Hammill International Corporation" que je prends grand plaisir à saluer.Nous pouvons échanger quelques mots à notre guise, trinquer à la célébration d'un événement qui nous réunit tous, ...Beaucoup de têtes connues et famillières; l'impression de se retrouver en bande de vieux pôtes (une secte diront certains...). L'heure est à la fête, une grande fraternité semble unir les fans de Peter Hammill, en dépit d'une barrière de la langue pas toujours aisée à franchir. Je sirote ma bibine, contemplant d'un oeil ravi cette assemblée anarchiquement disposée dans la grande salle qui est loin de ressembler à une scéne vide aux coins silencieux !          
L'heure de rejoindre nos places numérotées arrive bien vite, le Cadogan Hall est une enceinte ni trop grande, ni trop petite. En plus des fauteuils disposés au niveau de la scène, un second niveau style "balcon" surplombe la salle. Le tout semble rempli presque entièrement. Difficle de jauger l'affluence exacte; 700, 800, 1000 personnes......? Je n'en sais fichtre rien ! On est en tous cas fort éloigné du concert en petit comité donné à la Maroquinerie.....Sur la scène, un très reluisant Steinway noir en impose de toute sa splendeur et comme toujours, la guitare est posée sur son trépied, impassible et encore insensible à l'agitation ambiante, elle semble attendre son heure !! Nous n'aurons pas longtemps à patienter, la salle s'obscurcit rapidement et Peter Hammill tout de blanc vêtu apparait sous les applaudissements nourris. Il s'installe au piano et immédiatement le silence s'installe parmi l'audience. Résonne alors les premières notes d'un "Don't Tell Me" magnifique. "You don't have to say a thing, the silence is sweet ! We've been together today in a way we might never repeat.....!!" Ces paroles répondent parfaitement à l'instant présent ! Le son est parfait, la voix est limpide et Hammill semble concentré à 200% sur son chant, ne forcant pas exagérément son organe vocal comme c'est parfois le cas et rendant certaines interprétations braillardes. Il offre ce soir, tout comme à Paris d'ailleurs, une parfaite communion entre la délicatesse et la rage de ses chansons et le pouvoir si évocateur de son chant lorsque celui ci est maitrisé. Le premier set au piano est court, après "Don't Tell Me" suivent "Shell" puis "Nothing Comes" et "The Mercy". Bien souvent, les fans regrettent la présence d'un clavier numérique en lieu et place d'un vrai piano. Pour ma part, j'ai appris à apprécier équitablement les deux instruments. Prenons "The Mercy" par exemple, la version jouée en ce soir est très belle mais elle n'atteint en rien la force phénoménale qu'elle atteignait avec le clavier numérique à Paris, c'est le cas pour un certain type de chanson du répertoire hammillien ("Traintime".....). Par contre, la sensibilité d'un "Nothing comes" ou d'un "Don't Tell Me" pour ne citer que ces deux là s'accomodera toujours mieux d'un grand piano. Mais quelle importance finalement? J'ai résolu au fil du temps à me contenter de mon simple rôle d'auditeur, à apprécier l'instant présent pour ce qu'il est. Juste accepter le fait que d'être là, au jour "J", à l'heure "H", c'est aussi s'accomoder des vicissitudes du concert d'un soir. Après toutes ces années, tous ces disques achetés, tous ces moments partagés, le simple plaisir d'assister à un concert me suffit car combien de temps cela durera t-il encore? Quand cela sera terminé, définitivement rangé aux rayons des souvenirs, nous serons à même de cerner le manque qui nous gagnera tous...S'attrister d'une set-list imparfaite à nos yeux apparaitra alors bien dérisoire. Définitivement le "bon concert" est celui du soir, l'instant présent plus que jamais doit prédominer. Qu'importe la teneur du clavier ou la fausse note sur tel  ou tel titre, la musique de Peter, encore plus sur scène, n'est en aucun cas une musique pour musiciens, elle est et restera avant tout émotionnelle et humaine et donc sujette à toutes nuances, à toutes approximations et à tous tiraillements des sens et de l'esprit! Les titres s'enchainent, laissant le temps s'écouler vite, bien trop vite...Parfois, entre deux chansons, Hammill se laisse aller à quelques plaisanteries déclenchant de profonds éclats de rire dans l'assistance. Malheureusement, je suis bien incapable d'en saisir les subtilités....Ces "récréations" probablement humoristiques retombent vite dès que la musique reprend ses droits. Le public est profondément attentif, l'on devine le respect et l'attention forcenée dans le regard des gens et les salves d'applaudissement qui ponctuent chaque chanson n'ont rien d'une manifestation polie et convenue. Nous sommes entre connaisseurs et chaque personne présente profite intensément du spectacle proposé. Je connais toutes ces chansons par coeur, jusqu'à la moindre note, je peux anticiper la moindre inflexion de voix sans guère me tromper....J'ai entendu tout cela tant de fois, je connais tant de versions de tous ces morceaux qu'il m'est difficile d'être réellement surpris - ah j'envie le novice qui a encore tout à découvrir- mais qu'importe! Le charme opère une fois de plus ! Je prends plaisir à découvrir la chanson à venir dès la première note. Heureuse surprise tout de même, "The Habit Of The Broken Heart" auquel je ne m'attendais pas  et qui est joué avec une force égale à celle du temps de "Quiet Zone", parfaitement chanté aussi ! J'ai en plus la joie d'entendre pour la première fois en live "Friday Afternoon" l'un de mes deux titres préférés de "Singularity" ! Après un "Stranger Still" de toute beauté, Peter Hammill quitte la scène avant que l'ovation qu'il mérite ne le fasse revenir pour un ultime "A Better Time" qui prend tout son sens en cette soirée. Puis il se lève, adressant un dernier salut d'un sourire presque timide, comme si l'enthousiasme général lui paraissait exagéré, comme si finalement tout cela n'avait guère d'importance....Puis les lumières se rallument, une grande partie du public se dirige vers la salle du bar, avide à confronter ses sensations. Hélas, ce n'est pas l'avis des personnes travaillant en ce lieu. Le bar reste fermé et rapidement, l'on nous invite à quitter les lieux....La nuit anglaise est de plus en plus froide. Il faut vite décider quoi faire. Babette rejoint son hotel tout proche, quand à FDV et la "Hammill International Corporation" ils prennent d'un commun accord la décision de continuer la soirée du côté de Waterloo. Je décide tout d'abord de m'y rendre également mais l'effet de fatigue commence sérieusement à m'envahir. Je préfère donc regagner mon "ham sweet ham" de Bayswater. J'arrive rapidement à destination et opte finalement pour aller manger un truc rapide dans un resto chinois situé à côté du métro et qui me semble suffisament correct. Effectivement la bouffe se révélera de bonne qualité mais, pauvre de moi, j'avais omis de tenir compte de l'étonnement amusé des gens du resto à voir débarquer un français en vadrouille à Londres parlant mandarin ! Cela me vaut deux belles doses d'alcool de riz offertes par le patron et une discussion très sympa avec la patronne et une jolie serveuse. Avant de perdre totalement pied, je décide de prendre congé de mes nouveaux amis sous peine de rentrer à l'hotel bourré comme un polonais ! Polonais que je retrouve dans ma chambre (notez l'enchainement parfait !!) en train de siroter des bières, je n'ai pas d'autres choix que d'en accepter une de leur part, mais je tombe très vite dans un sommeil si profond que je suis bien incapable de vous dire si le polonais est ronfleur ou pas ! Le breakfast étant servi entre 7h30 et 9h00, il faut hélas se lever tôt...Mais l'abondante circulation sur la grande Bayswater Road m'aurait de toute façon ôté toutes vélleités de grasse mat......Je prends donc un copieux petit déj en compagnie d'un coloc polonais, avant de quitter mon hotel pour une revigorante et vivifiante promenade dans les allées toujours si bien agencées du grand Hyde Park. De nouveau le soleil éclate de tous ses rayons, la froideur matinale a déposé sur la végétation une fine couche de givre rendant l'atmosphère très hivernale mais la beauté du site est accentuée par la belle lumière que daigne délivrer le soleil. Nous sommes le 1er Février, le printemps n'est pas encore arrivé et les oiseaux ne savent pas pour qui ils ne chantent pas.....Quant à moi, je me remémorre le concert de la veille, malgré la fatigue, je me sens bien à déambuler ainsi dans le calme matinal du célèbre parc londonien. Bientôt, je vais reprendre la direction de St Pancras. La roue tourne mais pas de Guy cette fois ci ( j'en connais qui ont eu le Goncourt pour moins que ça ! Mr. Green ), ces 24 heures à Londres se terminent, je prends place dans un Eurostar bondé où je me replonge dans le bouquin commencé la veille.....                  Thank you Peter! See you soon !!






 
                               
"               
 
                                   
 

_________________
Alt, qui va la?


Dernière édition par fogwalking le Ven 5 Fév - 10:24 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 13:58 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Deux vidéos tirées du concert de Verviers jeudi dernier!





Et aussi Patient à la Maroquinerie !




_________________
Alt, qui va la?
Revenir en haut
FromDarkVinland
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 783
Localisation: Pyrénées France

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 12:06 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Quelques photos de Londres



Cliquer sur l'image pour agrandir
_________________
304
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Random Hold
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2009
Messages: 268
Localisation: Somewhere over the Rainbow

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 14:15 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Merci pour tout ce bonheur, les amis.

J'imagine: ""Waiting for the Doctor) to Come!" Blam ... Blam, blam!   Very Happy
_________________
There's more to hearing than meets the ear.
A Skull isn't much of a Castle to live in
Revenir en haut
Bubble
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 23:15 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

coucou je crois avoir fait le nécessaire pour papoter avec vous , je viens de lire la dissertation londonnienne de JM ( chapeau l 'artiste!!! ) rédacteur en chef parfait , sauf que quand meme j ai trouvé l'assemblée un peu agitée ( peut etre des problemes de prostate !! ) mais bon moi aussi je dis que ce n'est pas trop important tout ça . L' important c'est d'etre présent j'ai vu les prochaines dates pour le mois de mai . JM tu revais de MANCHESTER ,tu l'as si j ai bien regardé ça tombe un samedi alors ............ VALISE OU SAC A DOS !!!!!
Mon gros probleme c'est que j'ai vraiment du mal à réaliser ce qui m'arrive ,je sors enfin de ma coquille après y etre restée une bonne vingtaine d'années et la question qui me taraude est la suivante . Quelle est cette obsession qui s'empare de tous ces gens que j'ai rencontré à Paris et à Londres pour suivre PH partout comme ça ça me sidère complètement ( je le dis comme ça parce que je suis polie) je l'adore tout pareil mais le fait d'etre venue à ces deux concerts me fais craindre le pire (je dis ça parce que j'ai horreur de faire une valise !!!!!)
Revenir en haut
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 11:38 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Heureux que ma prose t'ai plu - écrite d'un trait, faudra quand même que je prenne le temps de corriger certaines fautes d'ortograaf! Shocked - Concernant les concerts de mai, wait and see for me. Tant de paramètres rentrent en ligne de compte, y compris financier évidemment. En outre, il m'étonnerait fort que d'autres concerts ici et là ne soient pas annoncés d'ici mai.....Concernant le paquetage, il serait de toute façon réduit au minimum Razz  . En tous cas, j'ai l'impression que tu ne vas pas résister très longtemps à la tentation....Il est plus dur de retourner dans sa coquille que d'en sortir! Very Happy
_________________
Alt, qui va la?
Revenir en haut
Pioneer over C
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 195

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 14:15 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Je me souviens....et Fogwalking forcément aussi.... d'une horde de femmes voilées dans une de ces auberges de jeunesse. La il s'agissait de polonais et c'est notre JM national qui pour le coup avait dans ses déplacements comme une roue de voilée...
En tout cas merci pour ce récit, qui, outre la qualité d'écriture indéniable, nous montre bien ce qui entoure dans l'espace et le temps un concert de PH. La performance du jour devient presque anecdotique, l'important est d'être la pour vivre ces moments. 
De toutes façons les fans de PH sont conquis d'avance et les commentaires de concerts, toujours les mêmes, à sens unique, deviennent presque sans intérêt (même si certains s'évertuent et osent chercher la petite bête...).
Il semblerait sinon qu'un nombre de frenchies non négligeable soit susceptible de débarquer en Angleterre courant mai.....j'espère en être....sans craindre le pire ! 

 
_________________
Almost cut my hair....
Revenir en haut
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 14:42 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Hé oui, il ne faut pas se voiler la face, les commentaires restent et resteront un peu toujours les mêmes. Conquis d'avance....oui, certainement, mais à écouter des chansons qu'on aime, quoi de plus logiques ? Et ce n'est pas lors d'un de ces concerts solos où l'accompagnement est minimal qu'il faut espérer que PH révolutionne sa musique. Le retrouver tel qu'en lui-même est déjà fort appréciable car, comme je l'ai écris dans mon CR de London, combien de temps cela durera t-il encore? A ce stade de sa longue et prolifique carrière, être conquis d'avance par un concert de Peter Hammill ne me semble pas une attitude de "béni oui-oui", juste le plaisir en  de se dire que en 2010, c'est encore possible.

En outre,le public d'un concert n'est pas constitué que de gens ayant vu Hammill 10, 20, 30.......fois sur scène. Certains ne l'ont jamais vu (Georgio) ou alors voilà très longtemps (Babette), et comment ne pourraient-ils pas déborder d'enthousiasme? Quant à moi, j'ajouterai que ces concerts 2010 m'auront permis d'apprécier les extraits de "Thin Air" joués sur scène, bien plus que sur le CD original, c'est un euphémisme de le dire.... Mr. Green
_________________
Alt, qui va la?
Revenir en haut
FromDarkVinland
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 783
Localisation: Pyrénées France

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 15:34 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Comme je le lui ai déjà dit, et sa modestie dut elle en souffrir, il ne faut surtout pas que JM se prive de nous offrir de tel compte-rendus qui sont un bonheur (teinté de jalousie...) à lire!
Et j'espère en mai pouvoir assister au 4/5 des concerts Britanniques...
_________________
304
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 183
Localisation: Près de Nantes

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 20:49 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Voici un compte-rendu d'un des récents concerts de PH (bien moins bien écrit que le récit de JM - chapeau).

http://www.progressia.net/?rub=articles&articleid=700
Revenir en haut
fogwalking
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 528
Localisation: in the black room

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 21:18 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

Il y a des photos de ce concert de Zurich ici:  http://www.docker.ch/claude/hammill/   Sinon, ce qui me fait bien rire dans l'article, c'est quand le type parle d'un Peter Hammill "bien amaigri" Razz !! C'est comme si on parlait d'un "sarko bien rapetissé!! Quelle gageure!! Mr. Green
_________________
Alt, qui va la?
Revenir en haut
Bubble
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 23:51 (2010)    Sujet du message: Tournée 2009/2010 Répondre en citant

moi çà m'a fait rigolé son"bien amaigri" il l'a vu "gros" quand?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:27 (2017)    Sujet du message: Tournée 2009/2010

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lost And Found Peter Hammill Van Der Graaf Generator Index du Forum -> Peter Hammill Solo -> Sur Scène! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 7 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com